La Casamance est touchée par un conflit armé vieux de plus d’une trentaine d’années avec des conséquences en pertes de vies humaines, déplacements massifs de population,

détérioration du tissu social et économique,  une cohésion sociale en déliquescence et une réduction des espaces cultivables par une forte présence des mines.

Ce programme vise à contribuer au renforcement des potentiels de paix en Casamance par :

  • Une implication active des populations en particulier les femmes et les jeunes dans le processus de recherche de la paix;
  • La création et renforcement des partenariats au niveau local, national et sous régional  pour impulser le processus de négociation entre l’Etat et le MFDC;
  • La promotion d’une génération montante porteuse d’une culture de paix dans les établissements scolaires moyen et universitaire;
  • L’accompagnement des initiatives socio-économiques intégratrices des populations qui visent l’instauration de relations de bons voisinage mais aussi l’amélioration des conditions de vie.

RESUSLTATS

  • Installation de 7 cadres communautaires de gestion de conflits composés 121 membres avec une forte implication des femmes;
  • Installation de 150 noyaux de paix villageois (787 membres dont 200 femmes);
  • Intervention et veille permanente des entités sur les conflits;
  • Installation de 28 clubs de médiation scolaire avec 840 membres ;
  • 44 Sensibilisations en 2016 sur les thématiques suivantes: droits humains, genre, non-violence et grossesses précoces ont permis de toucher 6580 personnes dont 6371 jeunes (3126 filles et 3245 garçons) et 209 adultes;
  • Sensibilisation/Formation de plus de 3000 jeunes sur la Non-violence à travers 388 Associations sportives et culturelles (ASC) de quartiers  et villages avec près de 38000 membres;
  • Zéro violence dans les manifestations sportives;
  • Formation de plus de 11000 personnes (leaders communautaires, combattants du MFDC, GPF…) en Gestion Non Violente des conflits et en médiation;
  • Organisation de 15 Universités Populaires de Paix (UP Paix);
  • Réhabilitation de 80 Maisons en faveur des ex-réfugiés;